Témoignages

Témoignages

ATEIM INGÉNIERIE

Risque électrique : l’électricité, cette illustre inconnue


Racheté par le groupe EKIUM en janvier 2019, ATEIM Ingénierie est un bureau d’étude et de maîtrise d’oeuvre implanté depuis 50 ans à Dunkerque. Employant 125 salariés, il conçoit des solutions « clé en main » pour d’illustres clients (Renault, Airbus, ArcelorMital, Saint Gobain, Total, etc.). En France et à l’étranger (Chine, USA, Amérique du Sud, Inde, …). Son savoir-faire : expertise, conception et suivi de réalisation de processus industriels, de lignes de production, d’ateliers et de bâtiments. Le 4 avril 2019, avec plusieurs entreprises, ATEIM a assisté au CEDEST à Dunkerque à une session d’information : « Risques électriques, quelle prévention ? ».

Ancienne chargée de maintenance et de sécurité en entreprise, Aline Boyaval est technicienne hygiène sécurité au CEDEST : « Notre objectif est de donner des outils aux entreprises adhérentes. Du fait de mon expérience professionnelle, je sais combien le risque électrique est important, mais peu connu ! En cas d’accident, les conséquences, notamment du fait de l’électrocution, sont souvent très graves. Les questions d’habilitation ont été au coeur des échanges. Le chef d’entreprise est directement responsable de l’habilitation de ses salariés. Si les grandes entreprises sont en général très au fait des actualisations législatives et règlementaires, les petites et moyennes entreprises ont plus de mal à suivre ».

Une préoccupation de premier plan

Responsable du département EIA (électricité, industrialisation, automatisme) et chargé d’affaires chez ATEIM, Pascal Drieux situe les enjeux : « Face au risque électrique, la formation et la prévention sont des leviers indispensables. Ce risque est invisible. Les dommages corporels sont considérables. Et nos chargés d’études et d’affaires sont, chaque jour sur le terrain, au contact d’installations électriques. Or, pour pouvoir pénétrer dans les locaux comportant des installations électriques, le salarié doit être habilité. Cela relève de la responsabilité de l’employeur, qui est le seul juge du niveau d’habilitation nécessaire. Il doit assurer à ses salariés les formations nécessaires en cas d’intervention comportant un risque électrique, comme, par exemple, le respect des distances de sécurité. Sa responsabilité est engagée ». 80 salariés font l’objet d’une habilitation électrique chez ATEIM ingénierie.

Des échanges enrichissants

La session du CEDEST a réuni 10 participants, dont un chef d’entreprise. Elle s’est déroulée sur une demi-journée. Pour Vanessa Dorso, animatrice santé sécurité environnement chez ATEIM Ingénierie, « la qualité des intervenants est la marque de fabrique du CEDEST. Ils répondent à toutes nos questions. C’est un véritable service ! La place laissée aux échanges est également à souligner. Nous pouvons échanger entre participants : confronter nos expériences, croiser nos informations et nous situer en termes de solutions. Nous savons aussi que le CEDEST reste à notre écoute, au-delà de cette demi-journée ». Pascal Drieux conclut : « Le Code du travail est très clair : face aux risques professionnels l’employeur a le devoir d’informer et de former ses salariés. Face au risque électrique, ceci est d’autant plus important ».


ATEIM INGÉNIERIE
Bureau d’étude et de maîtrise d’oeuvre

125 salariés

Pascal Drieux, chargé d’affaires
Vanessa Dorso, animatrice santé sécurité environnement

DUNKERQUE

SANTÉ AU TRAVAIL DE DUNKERQUE ( CEDEST )

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)