EUROTUNNEL

ASTIL: Le chapiteau santé d'Eurotunnel

Chaque jour, jusqu’à 400 trains traversent le tunnel sous la Manche. Côté français, 1 600 salariés travaillent sur le terminal de Coquelles, dont 100 conducteurs de navettes. C’est dire la diversité des métiers nécessaires au fonctionnement du tunnel sous la manche : entretien, maintenance préventive, dépannages et réparations, administration, gestion. Jour et nuit, 7 jours sur 7 ! A Coquelles, le 4 octobre 2018, EUROTUNNEL a installé un “chapiteau santé” en partenariat avec l’ASTIL, son service de santé au travail ; de 7 h 30 à 18 heures, près de 500 salariés ont ainsi participé, sur leur temps de travail, à des actions de sensibilisation “santé”, conçues et animées avec l’ASTIL.

Au sein de l’ASTIL, huit pôles d’expertise existent sous la forme de groupes d’étude. Le Dr Grégory Hermel anime le GNAPS : Groupe Nutrition, Activité Physique et Sommeil. Ce groupe s’est particulièrement investi pour la réussite de cette journée “santé”. Sous le chapiteau “santé”, 14 stands étaient proposés aux salariés d’Eurotunnel autour de sept thèmes majeurs :

  • La nutrition, la composition des repas et la découverte du goût.
  • L’hydratation.
  • Les activités physiques et la lutte contre la sédentarité, avec démonstration de Gym Ball.
  • L’importance de l’échauffement musculaire, avec un film tourné avec les salariés d’Eurotunnel, en situation réelle de travail.
  • Les rythmes biologiques, le sommeil et le travail en horaire décalé.
  • L’hygiène du pied et les chaussures de sécurité adaptées aux profils podométriques de chacun.

À chaque stand, l’approche ludique et interactive est privilégiée : court exposé, quizz, autoévaluation, vidéos, démonstrations… Chaque salarié pouvait ainsi dialoguer et trouver réponse à ses questions.

Mélanie Devillers responsable du service prévention infrastructure, Eurotunnel

Nous avans lancé l’idée de cette “journée santé” en janvier 2018, avec le Dr Guy Laroche. Médecin du travail à l’ASTIL. Il assure le suivi de santé au travail des salariés d’Eurotunnel, et connait parfaitement l’entreprise. Notre but était d’aborder les questions de santé et de bien-être sans casquette de gendarme, mais avec une approche plutôt ludique et attractive. Avec l’ASTIL et ses équipes, nous avons sélectionné plusieurs thèmes susceptibles d’intéresser nos salariés. Puis, nous avons retenu le principe du châpiteau “santé”, ouvert sur une journée. Le site couvre plusieurs centaines d’hectares. Des navettes dédiées ont permis à chacun de venir sur la base du volontariat. Les premiers retours sont très positifs. Le dialogue très constructif avec l’ASTIL doit se poursuivre.


Bertrand Laurence gestion des compétences sécuritaires infrastructure, Eurotunnel

L’important, c’est d’expliquer, en bravant les a priori et d’apporter de nouvelles informations qui bousculent les présupposés, avec des moyens adaptés. La collaboration avec l’ASTIL nous a ouvert de nouveaux horizons. Le travail de conception, de préparation et de logistique a été considérable…. Organiser une journée comme celle-ci demande un travail en amont qui ne se voit pas ou peu… Il en reste des découvertes capitales, des relations entre professionnels, et des productions concrètes. Par exemple, le film sur l’échauffement musculaire a associé tous les métiers, tant du côté anglais que français. Il est utilisable. La sensiblisation sur les Gym ball est très concrète et passe par la démonstration. Aujourd’hui, la communication est multicanale !


Dr Guy Laroche médecin du travail ASTIL

Quand madame Mélanie Devillers est venue me voir pour organiser une journée Hygiène Santé et Prévention, j’ai tout de suite adhéré au projet. Et, au sein d’ASTIL, de nombreux collaborateurs se sont impliqués pour créer les stands, les supports d’animation. Il nous fallait des animations adaptées et ludiques, pour capter l’attention des salariés. Ces collaborateurs ont été présents toute la journée. Chacun est intervenu en fonction de ses compétences : le sommeil, les rythmes biologiques et les horaires de travail, les chausures adaptées, le Gym Ball, la gymanstique d’échauffement, l’importance d’une alimentation et d’une hydratation saine, etc. C’est une réussite !


Frédéric Pille responsable production documentaire infrastructure, Eurotunnel.

Le travail avec l’ASTIL est une expérience importante : nous avons tout de suite accroché ! Avec la volonté, l’envie et le dynamisme de faire ensemble. Nous devons entretenir les contacts et ne pas laisser retomber ce qui a été fait ! Sans refaire nécessairement un chapiteau avec des stands…, mais en poursuivant les actions auprès de nos collègues. Tous les thèmes abordés leur parlent, de la qualité du sommeil à l’entrainement physique en passant par les échauffements ou l’activité et les charges de travail. Autre point important, nous avons pu bénéficier du soutien du management, de l’encadrement et de l’engagement de la direction. C’est capital !

Stéphane Ducrocq manager de travaux infrastructure, Eurotunnel.

Notre but commun est de parler prévention à l’ensemble des salariés, ceux qui sont en travail posté comme les travailleurs de jour, ceux à l’infrastructure, au matériel roulant ou ceux des fonctions supports. Chacun est essentiel à la bonne marche de l’entreprise et à la satisfaction de nos clients. Nous avons cherché à parler d’autre chose que de la sécurité au travail et surtout autrement. Bref, de la santé ! Sans imposer. Nous devons respecter les horaires de travail. En sachant que notre population vieillit. Il est de notre devoir d’informer nos collègues afin que chacun soit éclairé, puisse bénéficier de conseils personnalisés concernant son hygiène de vie, et choisir pour sa santé !


Christophe Géneau directeur de l’ASTIL, service interentreprises de santé au travail Calais-Boulogne-Berck-Le Touquet.

Nous avons mobilisé de nombreuses compétences. Si on pense Eurotunnel, on pense aux trains qui traversent la Manche en 30 minutes. C’est une réalité ! Mais pour cela, près de 2 000 personnes travaillent sur le site. Tous les métiers sont présents ! Nous avons donc apporté ce que nous faisons en dehors du suivi individuel de santé au travail, avec l’implication du Dr Guy Laroche qui suit les salariés d’Eurotunnel. Et de ses collègues : médecins du travail, infirmières de santé au travail, assistantes de santé au travail, secrétaires médicales, administratifs et gestionnaires. En partageant nos compétences et nos expériences avec celles de l’entreprise. Ce n’est donc pas sans lendemain… Car nous avons appris, ensemble, à surprendre et à développer une vision de la santé au travail qui repose sur la prévention des risques à la source. Les salariés sont demandeurs.


Dr Grégory Hermel médecin du travail, animateur du GNAPS, groupe d’étude nutrition, activité physique et sommeil, ASTIL.

Au delà de la prévention des risques professionnels, nous devons aborder les questions de santé et de qualité de vie. Les salariés sont demandeurs d’informations et de conseils, tant au sein des consultations médicales et infirmières, que par des actions de sensibilisation sur les lieux de travail. A ce propos, Eurotunnel est un cas d’école. Tant par la diversité des métiers présents sur le site, que par la volonté des équipes de prévention et de sécurité de s’impliquer. Les animations ont été conçues sur une base de 15 minutes, chacune. Sur les différents stands que nous avons animés, les dialogues avec les salariés ont été continus tout au long de la journée. Et très denses ! Car chacun doit trouver réponse à sa question. Être proche des salariés et échanger fait partie de notre mission .


La mobilisation générale d’Eurotunnel

Outre l’implication effective de la direction générale, la réussite de l’action a associé de nombreux collaborateurs, sous l’impulsion de :
Bertrand Laurence, gestion des compétences sécuritaires
Mélanie Devillers, responsable du service prévention
Stéphane Ducrocq, manager de travaux
Frédéric Pille, responsable de la production documentaire pour l’infrastructure

L’implication de l’ASTIL

Le groupe nutrition, activité physique et sommeil (GNAPS) s’est totalement mobilisé :
Béatrice Claeyman, assistante santé travail
Laure Desmarchelier, assistante santé travail
Jean-Luc Ellart, responsable des services généraux
Mathieu Fasquelle, infirmier en santé travail
Grégory Hermel, médecin du travail, coordonateur et référent GNAPS
Guy Laroche, médecin du travail
Fanny Ledet, infirmière en santé travail
Sylvie Rolland, collaborateur médecin

Avec le renfort de :
Maud Coupin, secrétaire médicale et administrative
Maxime Capponi, assistant RH
Sébastien Charrière, RRH
Julie Croquet, chargée de projet
Katia Deblanc, assistante santé travail
Daniel Blondeau, collaborateur médecin
Lefevre Delphine, secrétaire médicale
Anne-Laure Aubel, assistante santé travail
Jeanne-Marie Anot, technicienne hygiène et sécurité
Marine Coche, infirmière en santé travail
Alison Peru, infirmière en santé travail

(Publié dans le N°45 : Manutentions: portez-moi bien !) le 25/01/2019

esp-header

Voir le reportage vidéo