Spécial Covid-19 coronavirus et travail.

Le fil actu twitter

BTP

Risques hyperbares : L’accident ne pardonne pas ! Seule solution : la prévention

Dans les travaux publics, certaines interventions sont effectuées à des pressions supérieures à la pression atmosphérique. On parle alors d’activités en milieu hyperbare. C’est le cas, par exemple, pour les travaux en plongée sur canalisations, câbles ou ouvrages immergés en zone portuaire, en milieu fluvial ou en haute mer. C’est également le cas, à sec, lors du creusement de tunnels, ou dans une enceinte de confinement nucléaire. L’ASTIL 62 a organisé, en novembre une demi-journée d’information pour son personnel, avec le concours de l’OPPBTP, qui dispose d’un pôle spécialisé au niveau national. Des professionnels de santé au travail du CEDEST et des contrôleurs de sécurité de la Carsat y ont assisté également.

lire l'article

Service

Les ateliers employeurs : monter en compétences !

En santé au travail, c’est l’employeur qui met les moyens : il est d’ailleurs responsable sur le plan juridique… Appliquant ce principe de réalité, les docteurs Daphné Levisse, Marion Bossut et Auriane Rondi, médecins du travail à ACTION SANTÉ TRAVAIL, développent avec leur équipe de santé au travail les “ateliers employeurs “. Elles permettent aux chefs d’entreprise du territoire d’échanger pour améliorer la santé au travail dans leurs entreprises.

lire l'article

Commerce et artisanat

Pour de bonnes vibrations : réglons correctement notre siège dans le chariot élévateur !

Nombreuses sont les entreprises où circulent continuellement des chariots automoteurs. Carole Louit est assistante de santé au travail au sein de l’équipe du Dr Valentin Losfeld, médecin au travail au CEDEST, service de prévention et de santé au travail de l’agglomération dunkerquoise et du littoral Nord. Avec Fanny Delhaye, hygiéniste du travail au CEDEST, elles ont pu objectiver à la demande d’une entreprise adhérente l’importance des réglages des sièges des caristes.

lire l'article

Industrie

TREMOIS

Implantée au Cateau-Cambrésis, Tremois est une filiale du groupe Trèves, équipementier automobile de dimension internationale, spécialisé dans l’intérieur du véhicule et de son environnement acoustique. Employant 162 salariés, Tremois entretien une coopération soutenue et régulière avec l’AISMT, son service de santé au travail. L’histoire de madame Z démontre comment le dialogue en santé au travail permet de garder son emploi.

lire l'article

Lire mon mag

Santé au travail, comment ça va en Hauts-de-France ?

Interim

Santé des intérimaires - L’exemple du canal Seine-Nord Europe

L’inauguration du canal Seine-Nord Europe est prévue pour 2028. Et le chantier démarre dès cette année ! Il est soutenu financièrement par l’Union européenne, l’État, la Région Hauts-de-France, la Région Île-de-France, les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise. Les travailleurs intérimaires, quelle que soit leur qualification, seront nombreux sur ces sept années de chantier. ACTION SANTÉ TRAVAIL a signé une convention avec le Fonds d’action sociale du travail temporaire (Fastt) . Exemple de coopération avec ce chantier du Canal Seine-Nord Europe.

lire l'article

Association Santé et Médecine Interentreprises du département de la Somme
Association Santé Travail Interentreprises du Littoral
Association Médecine et Santé
au Travail
Association Santé Travail 62-59
Centre pour le Développement Santé au Travail
Association de Santé au Travail de l’Arrondissement de Valenciennes
Présoa PREvention Santé Oise Aisne
AISMT
logo SIMUP