Les articles du Dossier du magazine N° 47 - Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !

Accidents du travail et maladies professionnelles: UNE ASSURANCE TOUT RISQUE À « PRIX COÛTANT » !

En 2017, dans les Hauts-de-France, 610 millions d’euros sont imputables aux entreprises privées pour la prise en charge et l’indemnisation de 58 164 accidents du travail et 5 087 maladies professionnelles indemnisables. Cette somme est recouvrée dans les cotisations AT-MP que ces entreprises payent au régime général de la Sécurité Sociale.

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

Atlas régional 2018: LA SANTÉ AU TRAVAIL DANS LES HAUTS-DE-FRANCE


Fruit d’un travail partenarial entre la CARSAT Nord-Picardie et la DIRECCTE Hauts-de-France, cet Atlas constitue un premier état des lieux de données socio économiques, de chiffres relatifs aux accidents du travail et maladies professionnelles et de retours d’enquêtes médicales, ancrés dans les réalités territoriales. Cet ouvrage documentaire a vocation à éclairer les choix stratégiques sur les actions à conduire au titre de la politique régionale de prévention des risques professionnels.

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

La santé au travail dans les Hauts-de-France: MOINS D’AT-MP… MAIS PLUS QU’EN FRANCE !

Créé il y a 10 ans, l’Atlas régional de la santé au travail est régulièrement actualisé. La version 2018 vient d’être publiée. Dans un contexte où l’état de santé global des habitants des Hauts-de-France est le plus dégradé de France, le nombre d’Accidents du travail et de Maladies professionnelles est lui aussi plus élevé. Même si la tendance, sur ces dix dernières années, est à la baisse. La nature du tissu économique explique ces différences, qui sont également variables d’une zone d’emploi à une autre..

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

La santé au travail dans les Hauts-de-France: QUE PENSENT LES SALARIES DE LEUR SANTE ET DE LEUR TRAVAIL?

Dispositif national depuis 2008, l’observatoire Evrest recueille des données sur un échantillon annuel de salariés. Les salariés des entreprises privées sont sollicités lors des entretiens systématiques de santé au travail, réalisés par les médecins du travail participants au dispositif, ou leurs infirmiers-ères. Les résultats présentés ci-dessous portent sur les données recueillies en 2016-2017 auprès de 26 418 salariés au niveau national, dont 4 503 salariés des Hauts-de-France.

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

Services de santé au travail interentreprises: TPE et PME, DES CONSEILS EXPERTS POUR LA SANTE

Pourquoi ces irritations cutanées ? Les gestes et postures de travail peuvent-ils être améliorés ? Nous sommes quatre : comment faire pour que notre collègue garde son travail malgré sa maladie ? Les vibrations de cette nouvelle machine sont-elles supportables ? Pourquoi ce stress et ces difficultés relationnelles ? Sommes-nous en règle avec la législation qui évolue si vite ? Pour répondre à ces questions, et tant d’autres…

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

Médecine du travail de l’Aisne: SE RENCONTRER, DIALOGUER… ET CONSTRUIRE ENSEMBLE !

Le 12 mars 2019, partout en France, ont eu lieu les premières Rencontres « La prévention en actions ». Organisées sous l’égide de Présanse, chaque service de santé au travail a invité ses entreprises adhérentes à venir dialoguer et échanger. Pour de nombreux employeurs, ce fut l’occasion de découvrir les prestations de leur service de santé au travail. À Saint-Quentin, des représentants de plus 50 entreprises sont venus échanger avec les professionnels de santé au travail de MTA, Médecine du travail de l’Aisne.

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)