Témoignages

Témoignages

AUCHAN DRIVE

A tout nouveau processus : prise en compte de l’impact sur la santé

Dans le cadre de son évolution, la société AUCHAN FRANCE s’attend à une montée en puissance du nombre et de la fréquentation des « AUCHAN DRIVE ». Attentive au bien-être et aux conditions de travail au quotidien de ses collaborateurs, la société a mis en place une évaluation de l’impact sur la santé des nouvelles organisations et processus de travail depuis 2010. « Nous considérons la CARSAT1 et notre service de santé au travail PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord, comme nos partenaires pour la prévention des risques et la préservation de la santé de nos collaborateurs. Nous avons signé des conventions avec chacun d’eux » situe Quentin Briand, Ingénieur Prévention des Risques Professionnels Auchan France. Trois AUCHAN DRIVE servent de sites test pour mener ces études : Englos, Leers et Saint-Omer.

auchan-drive

Devant l’apparition de nouveaux processus de travail et/ou de nouvelles organisations, il importe de valider les bonnes pratiques, avant leurs généralisations… Chacun des trois « Drive Test » concernés par l’étude, emploie un nombre différent de salariés en CDI, une trentaine pour celui de Saint-Omer pour une cinquantaine à Roncq et Leers. « Nous avons un responsable par Drive, des coordinateurs, des personnes affectées à la réception des marchandises, et des préparateurs livreurs. Il y a polyvalence entre les postes de réception et de préparation-livraison. Nous devons faire face à des pics d’activité importants tous les midis et tous les soirs, ainsi que le samedi après midi. Les salariés de ces Drive ont en moyenne moins de 30 ans, en sachant que nombre d’entre eux sont à temps partiel sur des emplois d’étudiants ».

Des objectifs prioritaires

Quentin Briand précise : « Une convention de partenariat portant sur l’amélioration des conditions de travail et la prise en compte du risque de Trouble Musculo-Squelettique a été signée avec la CARSAT en 2010. L’ergonomie y tient une place importante. Tous les postes de travail sont concernés ». L’allongement de la durée de vie professionnelle, l’obligation de prévention de la pénibilité pour chaque salarié, l’importance des questions de santé au travail dans les entreprises sont autant de leviers pour prendre en compte l’impact sur la santé dès la conception d’un nouveau processus ou d’une nouvelle organisation de travail.

Associer le service de santé au travail

« L’expertise des médecins du travail et de leurs collaborateurs nous est importante. Ils sont des conseillers et des acteurs de prévention de premier plan. Nous avons donc signé un accord de coopération avec PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord. Les docteurs Anne Florence Duquénoy, Anne Lefebvre et Didier Debarge ont proposé le questionnaire EVREST complété pour répondre à notre demande. Celui-ci permet d’avoir des indicateurs de santé ressentie, sur la base de l’expression des salariés. Nous avons besoin également des préconisations des équipes santé travail en matière de processus de travail et d’organisation. Nous avons besoin que des points de vigilance nous soient régulièrement signalés. C’est un processus continu de coopération ». Pour Quentin Briand : « La vérité résulte du croisement de regards et de données ». C’est ainsi qu’il développe une lecture croisée des données du Document Unique d’Évaluation des Risques, des résultats de l’enquête EVREST, des baromètres internes. « C’est leur suivi sur plusieurs années, qui permettra d’avoir un regard collectif et objectif… ».

Nous avons besoin que des points de vigilance nous soient régulièrement signalés
Quentin Briand, Ingénieur de Prévention des Risques Professionnels – AUCHAN FRANCE

1. CARSAT : Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail

(Publié dans le N°25 : Ca s'est passé près de chez vous!) le 12/02/2014

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)