Témoignages

Témoignages

Etablissement Pasquier

Votre cœur nous parle, sachons l'écouter!

« Il est cinq heures, Vron s’éveille… ». Nous sommes en Picardie. Les salariés des établissements Pasquier démarrent leur poste. Le docteur Jean-Luc Lemoine, cardiologue et médecin du travail, ainsi que Rizlène Régui, conseillère en prévention et Intervenante en Prévention des Risques Professionnels (IPRP) sont déjà sur place depuis une demi heure. Tous deux viennent du service de santé au travail d’Amiens (ASMIS). Aujourd’hui, ils vont enregistrer la fréquence cardiaque, la dépense énergétique, les distances parcourues par plusieurs salariés sur leur poste de travail. Avec une vidéo en continu …

etablissement

Le Groupe Pasquier est connu pour ses brioches, biscottes et pâtisseries. Vron est l’un des quatre sites du groupe qui confectionne des pâtisseries, distribuées en France et à l’étranger. Tartes aux pommes, aux poires, au citron, au chocolat et tartes Tatin sont des exemples du savoir faire des salariés de Pasquier à Vron. Pour Frédéric Ponchel, directeur général du site : « la recherche d’une qualité optimale, le strict respect des règles d’hygiène draconiennes et légitimes sont une préoccupation quotidienne. L’amélioration des conditions de travail rejoint une politique de préservation de la santé de notre personnel ». En agro-alimentaire la qualité des produits et la qualification du personnel sont deux atouts essentiels.

10 ans de recul

Le docteur Jean-Luc Lemoine nous rappelle les deux grandes indications de l’enregistrement de la fréquence cardiaque sur les lieux de travail : « soit c’est une indication individuelle et médicale pour conna tre les capacités d’un salarié en situation réelle de travail après une maladie cardiaque ; soit c’est une approche ergonomique pour situer les astreintes et la pénibilité des différentes phases d’un travail, toujours en situation réelle ». En 2010, il a réalisé 101 enregistrements dans différentes activités : nettoyage de cuves, entretien et maintenance, désamiantage, travail à la chaleur, métallurgie, industrie chimique, polyclinique etc… Chaque intervention se fait sur demande et accord préalable du médecin du travail.

Suivre tout le poste de travail

Rizlène Régui et Sandrine Vanheule, conseillères en prévention au sein de l’ASMIS, ont été formées pour réaliser ce type de suivi. Pour Rizlène Régui, « c’est très important de prendre le temps de bien expliquer la démarche au sein de l’entreprise : direction, représentants du personnel et membres du CHSCT, salariés concernés par l’enregistrement ; chacun doit être volontaire et nous n’avons jamais eu de refus ». Tout au long du poste de travail, le salarié porte une ceinture et un brassard. Dès lors, sont enregistrés en continu : la fréquence cardiaque, les déplacements (avec un podomètre) et la dépense énergétique. Une caméra vidéo filme le déroulement du travail. Des thermo-hygromètres enregistrent la température et l’humidité au poste de travail.

Rigueur scientifique oblige

Tous les paramètres enregistrés sont donc synchronisés. De retour au laboratoire, l’équipe intègre toutes les données sur un ordinateur. Et commence alors le travail d’interprétation, par rapport à des référentiels, éprouvés et reconnus au niveau national et international. Une synthèse de ces résultats est alors réalisée, puis présentée en entreprise. S’il le souhaite, chaque salarié peut disposer de son enregistrement individuel, via son médecin du travail. Pour le docteur Jean-Luc Lemoine : « l’enregistrement en situation réelle de travail permet d’ouvrir des dialogues au sein de l’entreprise ; parfois on découvre des contraintes inattendues et non prévues au niveau des méthodes ; les chiffres apportent une objectivité pour comprendre une situation de travail, pour situer le niveau de pénibilité, pour identifier les astreintes physiques et mentales (stress), pour évaluer l’impact des aménagements de postes ». Nul doute que ce type d’approche a de l’avenir.

(Publié dans le N°16 : Nouvelles obligations dès 2012) le 09/12/2011

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)