Témoignages

Témoignages

Eur’équip, Lambres-les-Douai

Des vernis…sans en respirer!

Implantée à Lambres-les-Douai, EUR’EQUIP est une entreprise de 55 salariés. Dirigée par M. Philippe Coste, l’entreprise fabrique, commercialise et installe du mobilier pour collectivités. Des résidences pour personnes âgées aux résidences de tourisme et aux hôtels, en passant par les résidences universitaires… Vous avez peut-être dormi dans un mobilier EUR’EQUIP ! L’entreprise fabrique aussi du mobilier sur mesure, grâce à un bureau d’étude, doté de systèmes informatiques performants. Toujours à la pointe du progrès, EUR’EQUIP est aussi à la pointe de la santé au travail.

lambres

« J’assure la surveillance médicale des salariés d’EUR’EQUIP depuis 1983 » nous dit le docteur Michèle Pagli, médecin du travail à PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord. « J’ai connu cette entreprise avec moins de 10 salariés et je l’ai vue grandir…. De père en fils, les dirigeants sont toujours à l’écoute. L’équipe de santé au travail y intervient régulièrement. En 2011, nous avons évalué l’exposition aux éthers de glycol, au niveau de la cabine de vernissage. Aujourd’hui, nous réalisons une étude ergonomique sur une nouvelle ligne de montage. J’ai peu d’arrêt pour maladie ou accident de travail dans cette entreprise où on associe prévention, sécurité, écoute et bien-être au travail ».

De la fabrication à l’assemblage

S’appuyant sur un réseau national de commerciaux, l’usine comprend quatre activités : conception et bureau d’études, usinage, montage et finition, livraison et installation. Dans les ateliers : scies, presses, plaqueuses, déligneuses, centres automatisés, cabines de vernissage, carrousel de transport de pièces, pistolets électrostatiques, machines à égrener, cadreuses automatiques… Inutile de dire que la sécurité et la prévention des risques professionnels sont de première importance.

A propos du vernissage

Axelle Treiber, toxicologue au CISST1, témoigne : « Nous avons équipé deux salariés avec des pompes de prélèvement d’air sur charbon actif. Ceci permet de connaître la quantité totale d’éther de glycol sur un poste de travail et de la rapporter au volume d’air pompé. Nous avons aussi équipé ces salariés de PID (détecteurs par photoionisation) afin de connaître de manière instantanée les concentrations en COV (Composés Organiques Volatils) respirées, en fonction des tâches effectuées. Nous avons également mesuré les vitesses d’air dans les cabines.»

lambres

Résultats… et suites

Les concentrations atmosphériques relevées étaient en-dessous des valeurs réglementaires. Cependant, dans certaines positions de travail, il y avait des retours de brouillard de vernis et des pics d’exposition. Les vitesses d’air dans la cabine étaient améliorables. Pour Madame Annie Dassonville, directrice des ressources humaines, « ces études sont menées car nous avons toujours à l’esprit la santé de nos salariés et le souci de l’amélioration constante de leurs conditions de travail ainsi que l’ergonomie de leurs postes ; nous venons d’ailleurs d’investir dans cet atelier vernissage et verrons arriver un robot de peinture anthropomorphe, ainsi qu’un tunnel de séchage, fin juillet 2012, matériel qui tend à éviter les souffrances au travail telles que les Troubles Musculo-Squelettiques et problèmes respiratoires. Les salariés bénéficient également d’Equipements de Protection Individuelle (masque et gants) plus performants. »

ICISST : Centre InterServices de Santé au Travail, Lille.

(Publié dans le N°19 : Machine, mon amie) le 18/07/2012

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)