Témoignages

Témoignages

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE

Stress, mal de dos, absentéisme…le métier use le personnel

Depuis 2002, le secteur de l’aide à domicile se professionnalise. Il existe depuis cette date un diplôme d’état d’auxiliaire de vie sociale, avec en parallèle la mise en place de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

social

Ces deux faits combinés avec l’allongement de la durée de vie ont des conséquences sur le métier d’aide à domicile. Le volume d’activité a augmenté. Le secteur est devenu plus concurrentiel. Stress, mal de dos, absentéisme… le métier use le personnel. Il a donc été décidé d’enclencher une démarche de prévention, s’inscrivant dans un projet global de Santé au Travail, qui concernera à terme l’ensemble du personnel du CCAS. Première étape, définir précisément le métier d’aide à domicile. Pour cela, notre Service de Santé au Travail conduit actuellement une analyse de poste. Mieux connaître leurs tâches, c’est pouvoir appréhender au plus juste les risques qui y sont attachés. Il s’agit également de délimiter ce qu’elles peuvent faire ou non. Les aides à domicile ne sont pas des soignantes, mais ne sont pas non plus que des « femmes de ménage ». Il est important pour leur santé qu’elles le comprennent. Ainsi la Santé au Travail nous aide non seulement à préserver la santé de nos agents, mais également à définir notre offre de services ».

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE
98 agents
Jean-Luc Flory et Pascale Dupont
Responsables du service d’aide et d’accompagnement à domicile Santé au Travail Coquelles (ASTIL 62)

(Publié dans le N°7 : La santé, d'une entreprise à une autre !) le 15/07/2009

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)