Témoignages

Témoignages

DHL, plateforme logistique

L’ergonomie au coeur d’un plan de prévention des TMS

Si vous achetez un vêtement chez KIABI partout dans le monde, il est passé chez DHL, plateforme logistique multimodale prestataire de service, implantée à Dourges, 161 salariés permanents traitent 200 millions de pièces sur une année. Chaque semaine, 80 à 100 containers sont déchargés. Chaque commande subit un contrôle. Elles sont ensuite réexpédiées vers d’autres plates-formes de la région, qui les livrent alors dans les magasins de détail. Compte tenu des gestes, postures et manutentions, les Troubles Musculo-Squelettiques sont à terme au rendez-vous, si rien n’est fait pour la prévention. Avec l’appui de l’AST 62-59, service de santé au travail de DHL, un plan général de prévention est mis en oeuvre !

Christophe Tavernier est directeur du site DHL de Dourges. Pour Déborah Leclercq, ergonome à l’AST 62-59, « L’implication du directeur, de ses équipes et du CHSCT a été une raison essentielle du succès de l’intervention ». Celle-ci a été enclenchée avec le Dr Véronique Hebben, médecin du travail à l’AST 62-59, qui suivait à l’époque DHL : «  ma volonté d’introduire cette démarche n’aurait pu se faire sans Déborah Leclerc et l’instauration de relations positives entre l’employeur et le médecin du travail ». La démarche se poursuit avec le docteur Agathe Babicz, médecin du travail, qui a succédé au docteur Véronique Hebben, pour le suivi de santé au travail de DHL. Christine Cattiaux est correspondante ressources humaines au sein de DHL : « J’ai 14 ans d’ancienneté et je suis arrivée à Dourges depuis 3 ans. Avec l’AST 62-59, j’y ai découvert un partenariat constructif avec les médecins du travail, leur ergonome, et le CHSCT ». Déborah Leclercq précise : « En ergonomie, la construction sociale d’une intervention est essentielle. A DHL, le projet de prévention des TMS est porté par un groupe de pilotage associant la direction, un membre du CHSCT, un délégué du personnel, le médecin du travail et moi-même ». Séverine Desbonnez, responsable du secteur logistique et contrôle qualité, membre du CHSCT, a été missionnée au sein de DHL comme chargée de projet. Elle en assure la mise en œuvre.

Hier : de mauvais indicateurs

Christine Cattiaux est claire : « Nous avions un taux d’absentéisme élevé. Des déclarations de Maladie Professionnelle pour TMS sont apparues. Il nous fallait améliorer les procédures de travail et le quotidien de nos collaborateurs ». Après une visite de l’entreprise, par le docteur Véronique Hebben et Déborah Leclercq, il a été décidé d’accompagner en ergonomie tous les secteurs de l’entreprise. Pour Christine Cattiaux, « L’immersion de Déborah Leclercq au sein de l’entreprise a été essentielle. Elle a pu dialoguer avec chaque salarié et construire un plan de prévention pour chaque secteur d’activité ». Déborah Leclercq précise : « L’intégration des salariés aux différents groupes de travail a été très productive. Je les remercie. Ils ont pu consacrer du temps à analyser avec moi le travail réel, identifier les déterminants et les conséquences de l’activité pour proposer des améliorations techniques et organisationnelles».

Aujourd’hui : de nettes améliorations

Séverine Desbonnez suit la mise en œuvre des 36 actions identifiées au sein des 5 secteurs de l’entreprise : « L’étude de l’AST 62-59 a débouché sur un plan de prévention qui continue à vivre. Progressivement nous prenons en compte les préconisations. Par exemple, l’achat d’imprimantes portables pour éviter des déplacements. Ou la possibilité de contrôler les grosses pièces avec deux personnes au lieu d’une. Ou encore le réagencement d’espaces, avec révision des hauteurs de plan de travail ou de stockage… En fait, c’est une démarche continue. La sensibilisation et la formation des salariés y ont tenu une place essentielle. »

POUR EN SAVOIR PLUS

Dès maintenant, consultez le dossier les gestes répétitifs.
Dès le 27 janvier 2015, retrouvez des informations complémentaires sur les TMS.

DHL, plateforme logistiquemultimodale
161 salariés
Christine Cattiaux, Correspondante ressources humaines
Sandrine Desbonnez, Responsable du secteur logistique et contrôle qualité Membre du CHSCT
Dourges

SANTÉ AU TRAVAIL D’ARRAS-BÉTHUNE-HÉNIN-LENS (AST 62-59)

1- Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail.

(Publié dans le N°29 : Risque chimique: l'air de rien, tout se respire!) le 09/01/2015

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)