Témoignages

Témoignages

IN GROUPE IMPRIMERIE NATIONALE

La santé au travail, c'est d'abord la santé!

À Douai, des « Rencontres Santé » pour les salariés de l’Imprimerie Nationale !

L’entreprise

Devenue IN Groupe en 2018, l’Imprimerie Nationale est leader mondial de la sécurité des identités et des transactions. 1 400 collaborateurs travaillent pour 28 gouvernements et 77 pays au monde.
À Flers-en-Escrebieux près de Douai, dans un site ultra sécurisé dirigé par Lucas Latte, 650 salariés produisent chaque année 25 millions de documents officiels : cartes d’identité à puce, passeports biométriques, titres de séjours électroniques, permis de conduire, certificats d’immatriculation, cartes d’agents (police, gendarmerie, défense, justice, BTP, etc.). On est très loin du papier ! Place aux salles blanches, aux services numériques sécurisés, aux technologies de pointe et aux titres officiels numériques en polycarbonate infalsifiable, avec puces électroniques, QR codes, informations gravées au laser… Avec une devise : le Droit d’être Soi.

Ses attentes

Responsable de la communication pour IN Groupe, Nathalie Lagos résume : « Pour assurer notre développement, nous devons toujours être à la pointe de l’innovation. Dans ce contexte, préserver et développer la santé des salariés est une priorité fondamentale. » Responsable des relations adhérents à PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord, Sabrina Evrard précise : « Lors d’une rencontre « partenariat » avec l’Imprimerie Nationale à Douai, Anne Pétillon, directrice des ressources humaines, et Nicolas Dubreucq, responsable HSE, nous ont demandé de les accompagner à la réalisation de rencontres régulières pour sensibiliser les salariés sur les questions de santé. » Gwenaëlle Martin, chargée de communication interne, ajoute : « Cette demande s’inscrit dans cette collaboration continue, véritable partenariat pour la santé au travail. »

La solution

Les 9 et 15 octobre 2019, à l’occasion d’Octobre rose, ont donc eu lieu les premières « Rencontres santé ». L’entreprise a accueilli des stands animés par PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord et la Ligue contre le cancer. Gwenaëlle Martin explique : « En cohérence avec l’actualité, les salariés ont pu dialoguer et s’informer, notamment avec un quizz qui a eu un grand succès. Ils ont été surpris d’apprendre, par exemple, que le cancer du sein puisse concerner les hommes. » Responsable HSE de l’Imprimerie Nationale, Nicolas Dubreucq précise : « Au total, 250 salariés se sont mobilisés. Un ruban, symbole de cette mobilisation, a été réalisé tout au long du mois d’octobre, notamment grâce à 15 salariés bénévoles et le soutien du Comité d’entreprise. Ceci a permis de collecter des dons au profit de la Ligue contre le cancer. » Pour Pôle Santé Travail, toute l’équipe du Dr Alain Moniez, médecin du travail, s’est mobilisée : Peggy Trapani, assistante d’équipe, Christelle Laignez et Florence Royer, assistantes santé travail, Isabelle Bourgeois, infirmière santé travail. Jacques Yves Brunet, conseiller relation adhérents, a également fait partie de cette belle équipe. Rendez-vous est pris pour les prochaines « Rencontres Santé » au printemps 2020.

IN GROUPE IMPRIMERIE NATIONALE
650 salariés

Nathalie Lagos, responsable communication IN Groupe
Gwenaëlle Martin, chargée de communication interne
Nicolas Dubreucq, responsable HSE

Flers-en-Escrebieux

PÔLE SANTÉ TRAVAIL MÉTROPOLE NORD

(Publié dans le N°49 : Pénibilité: les exosquelettes débarquent !) le 12/02/2020

esp-header

LES CONDITIONS DE RÉUSSITE

La première condition de réussite est de partir des attentes de l’entreprise. Sabrina Evrard précise : « Dès lors que la demande a été exprimée auprès de Pôle Santé Travail Métropole Nord, nous nous devions d’apporter une réponse. Notre mission est le développement de la santé au travail au sein des entreprises. La santé en général en fait partie. Par exemple, le maintien en emploi d’une personne suivie pour un cancer concoure à son rétablissement. »

1 S’y prendre assez tôt

Un temps suffisant de réflexion et de préparation est nécessaire. Gwenaëlle Martin précise : « Pour être prêt en octobre, nous avons tenu nos premières réunions en mai. Il faut un temps d’échange suffisant au sein de l’entreprise d’une part, et avec les partenaires pressentis, d’autre part. Dans notre cas, il était évident que le point de départ était note partenariat avec Pôle Santé Travail Métropole Nord. » Pour Sabrina Evrard : « En effet, il nous a fallu d’abord choisir un thème porteur. Puis identifier des partenaires. Prendre contact… Et définir le déroulement de ces deux journées. Ce fut un formidable travail d’équipe, émaillé de multiples découvertes ! D’autres thèmes sont à l’étude : l’alimentation (à travailler en lien avec le restaurant d’entreprise), l’échauffement avant la prise de poste (en y associant un club de sport de haut niveau), des thèmes également sur des métiers ciblés en lien avec certaines fêtes du calendrier, etc… Toute une liste de thèmes / sujets provenant des attentes et besoins des salariés et de l’entreprise. »

2 Associer le personnel

En interne, l’adhésion à la démarche des ressources humaines et de la direction est nécessaire. « Nous avons rapidement eu le soutien de la direction », témoigne Nicolas Dubreucq. « Puis, nous avons associé notre infirmière de site Michèle Gallois et les représentants du personnel au sein du CSE. En interne, la mobilisation s’est enclenchée assez rapidement. Cette étape de concertation interne est essentielle. Elle est gage de réussite. »

3 Avoir recours à des spécialistes

En externe, il faut identifier et mobiliser des partenaires qui apportent compétences, crédibilité et notoriété. Sur des sujets aussi sensibles que la prévention et la santé, il faut des porteurs de message qui soient crédibles et font autorité. L’entreprise doit ouvrir ses portes et s’organiser pour que les conditions d’accueil soient adaptées.

4 Être didactique

Le temps n’est plus aux conférences magistrales. Pour l’Imprimerie Nationale, Pôle Santé Travail Métropole Nord et la Ligue contre le Cancer ont fait le choix de stands animés par des professionnels pouvant répondre aux questions de chacun. Différents supports ludiques et interactifs ont été utilisés par ces professionnels, favorisant ainsi les échanges et le dialogue.

5 Être à l’écoute

« L’idée du ruban est venue des salariés » précise Nicolas Dubreucq. « Sa réalisation a été l’occasion d’une émulation très bénéfique ». Pour Gwenaëlle Martin : « Il y a eu un effet d’entrainement… Nous avons relayé et valorisé cette initiative sur l’intranet du groupe. Le ruban rose du site de Douai a été remarqué et salué par le personnel des autres sites du groupe ! Il a eu un rôle fédérateur très fort. » Être à l’écoute des propositions des salariés est également un gage de réussite.

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)