Témoignages

Témoignages

LE SAMU 59/62

Se former aux premiers secours: une action citoyenne !

samu

Le Dr Patrick Goldstein responsable du Pôle Urgence au CHU de Lille

Entreprise & Santé : Dr Goldstein, pensez-vous que les entreprises doivent former leurs salariés aux premiers secours ?

Dr Patrick Goldstein : La formation aux premiers secours est pour moi indispensable en entreprise. Le service d’intervention d’urgence qu’est le SMUR est un système génial, mais lorsque l’accident ou le malaise surviennent, nous ne sommes pas sur place. Les premiers secours sont donc essentiels. Se former est une action citoyenne.

E & S : Une action citoyenne ?

Dr. P.G : Oui, une action citoyenne. C’est une erreur de penser que les accidents sur les lieux de travail sont uniquement traumatiques. Les maladies d’origine organiques nous suivent partout : au travail, pendant les loisirs… Une personne formée aux premiers secours dans le milieu professionnel sera à même d’intervenir également en dehors de l’entreprise.

E & S : Faut-il avoir des compétences particulières pour se former ?

Dr. P.G : Non, c’est une formation accessible à tout le monde. Elle permet de savoir reconnaître une urgence médicale, de savoir donner l’alerte dans les meilleures conditions et surtout de savoir effectuer les bons gestes en attendant l’arrivée des secours.

E & S : Avez-vous un souvenir d’intervention en entreprise où les premiers secours ont été efficaces ?

Dr. P.G : J’en ai même plusieurs. Mais j’ai surtout des chiffres qui à mon sens parlent d’eux-mêmes. En cas de crise cardiaque, si rien n’est fait immédiatement, le SAMU ramène 12 % de personnes encore en vie dont 2.5 % sortiront sans séquelle de l’hôpital. Lorsque les premiers secours ont été portés dès la survenue du malaise, le SAMU ramène alors 44 % de personnes vivantes dont 19 % sortiront sans séquelle.

(Publié dans le N°2 : En entreprise aussi on peut sauver des vies !) le 15/05/2008

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)