Témoignages

Témoignages

Pressing Net Service

Le travail peut faire partie de la guérison

Dans la galerie marchande de Saint-Marin-au-Laërt, trois salariées travaillent au PRESSING NET SERVICE. Elles accueillent chaque client pour le dépôt et le rendu de pièces à nettoyer. Essentiellement des vêtements : chemises ou chemisiers, costumes, robes ou manteaux, etc. Elles accrochent ou décrochent les pièces au convoyeur, et elles effectuent le repassage. L’air de rien, allers-retours, mouvements et manutentions sont au programme dès qu’un client rentre ! Disponibilité et correction, rigueur et régularité sont des qualités essentielles. Après une maladie importante, une des salariées a pu retrouver et garder son travail, grâce à la mobilisation de l’entreprise et de son service de santé au travail, PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord.

Gérant et propriétaire du pressing, Philippe Caron précise : « Nous sommes une TPE de 5 salariés, avec deux pressings : l’un à Aire-sur-la-Lys et l’autre à Saint Martin-au-Laërt. Un salarié est avant tout un collaborateur. On se connait bien. On n’a pas le droit d’abandonner quelqu’un pour raison de santé. D’autant que le travail concourt à la guérison, notamment en cas de maladie importante. Quand ma salariée est tombée malade, nous avons pris des nouvelles en lui disant qu’elle faisait toujours partie de la maison. Et je suis allé voir notre médecin du travail, le docteur Agathe Leroy, pour savoir ce que je pouvais faire. Et, de là, tout s’est déclenché ». Agée de 43 ans, cette salariée a 10 ans d’ancienneté.

Aller de l’avant ensemble

Le docteur Agathe Leroy, médecin du travail et médecin référent handicap à PÔLE SANTÉ TRAVAIL, suit les salariées de PRESSING NET SERVICE, et connaît bien l’entreprise : « Nous avons pu réussir grâce à une collaboration étroite entre la salariée, son employeur, les ergonomes de PÔLE SANTÉ TRAVAIL, Tommy Dubois et Sylvain Campistron, ainsi que ceux du Sameth Héco-Flandres Littoral, qui est le Service d’Aide et de Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés. En 2008, suite à un premier arrêt de travail, nous avons conseillé à la salariée, l’obtention de la Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé et les réflexions en vue d’assurer son maintien dans l’emploi, ont été engagées dès la visite de pré-reprise. Le dossier a été monté rapidement grâce à la coordination des différents intervenants de la cellule PDP, Prévention de la Désinsertion Professionnelle, qui se connaissent bien ».

Des aides substantielles

« Tout ce travail et ces dialogues sont nécessaires pour obtenir des aides à l’investissement, grâce à l’Agefiph, Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées. En 2010, lors de nouveaux problèmes de santé, nous avons ainsi pu obtenir de nouvelles aides. Pour les investissements nécessaires à l’aménagement des postes de travail ont ainsi été obtenus ». Outre une difficulté aux mouvements du bras droit, des lombalgies étaient apparues, ainsi qu’une surdité liée aux effets secondaires des traitements. Au sein de l’entreprise les aides ont porté sur l’aménagement des postes.

Des investissements conséquents

Pour limiter l’exposition au bruit, le compresseur nécessaire à la production d’air comprimé a été changé et déplacé. La table à repasser, le convoyeur, l’emballeuse automatique et le siège ont été changés. Philippe Caron conclut : « J’ai été surpris par la qualité du travail pour étudier les postes et établir les dossiers. Aujourd’hui, les allers-retours sont réduits, le travail est effectué à hauteur d’homme, les manutentions sont limitées, l’assise est adaptée. Toute cette mobilisation a permis que la carrière de ma collaboratrice se poursuive, pour son bien et celui de l’entreprise ».

PRESSING NET SERVICE
5 salariés

Philippe CARON,
Gérant et propriétaire

*SAINT-MARIN-AU-LAERT *

PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord

(Publié dans le N°33 : Chefs d’entreprises, salariés et travailleurs indépendants: évitons le Burnout!) le 02/03/2016

Témoignages

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)