Les articles par thème : Suivi de santé au travail

SOCO SYSTEM

Groupe familial danois, SOCO SYSTEM AS conçoit et fabrique dans ses deux usines au Danemark tous les éléments pour constituer une ligne de conditionnement : machines et modules à former les caisses carton, convoyeurs, scotcheuses, magasins de palettes et robots de palettisation. A Raillencourt Sainte-Olle, près de Cambrai, l’agence SOCO SYSTEM emploie 17 salariés, pour la commercialisation et la distribution des produits en Belgique francophone, France et DOM TOM, Afrique du Nord.

(Publié dans le N°47 : Hauts-de-France: 2017, une addition de 610 millions d’euros !) le 12/07/2019

Le document unique : un gisement de progrès !

Dès son premier salarié et quel que soit son secteur d’activité, l’employeur doit évaluer les risques professionnels de son entreprise. Il doit colliger les résultats de cette évaluation dans un document unique, avec une mise à jour annuelle. Dans une étude publiée en 2015, l’INRS indique que 46 % des TPE (moins de 10 salariés) ont élaboré ce document unique.

(Publié dans le N°46 : Technosciences-santé: le travail numérisé !) le 25/04/2019

Le partenariat au service des entreprises

signature Sur l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, 2 900 entreprises et leurs 29 000 salariés sont suivis en santé au travail par STSA (Santé au Travail Sambre Avesnois). Près de 90 % de ces entreprises ont moins de 20 salariés. Présidée par Daniel Pottier, cette association sans but lucratif est agréée par la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

(Publié dans le N°46 : Technosciences-santé: le travail numérisé !) le 24/04/2019

EUROTUNNEL

Chaque jour, jusqu’à 400 trains traversent le tunnel sous la Manche. Côté français, 1 600 salariés travaillent sur le terminal de Coquelles, dont 100 conducteurs de navettes. C’est dire la diversité des métiers nécessaires au fonctionnement du tunnel
sous la manche : entretien, maintenance préventive, dépannages et réparations, administration, gestion.

(Publié dans le N°45 : Manutentions: portez-moi bien !) le 25/01/2019

Rencontres sur la prévention en entreprise

Sous l’égide de Présanse le 12 mars 2019, les services de santé au travail interentreprises animeront partout en France des rencontres sur la prévention en entreprises. Une occasion unique pour les entreprises de valoriser leurs actions en santé au travail. Et d’échanger !

(Publié dans le N°45 : Manutentions: portez-moi bien !) le 25/01/2019

Manutentions manuelles: ENJEUX ET SOLUTIONS D’ENTREPRISES !


Animatrice de formation à l’ASMIS, Sandrine Rasch intervient en entreprise à la demande du médecin du travail. Son apport : développer la prévention primaire, c’est à dire la maîtrise des risques à la source, de concert avec les ergonomes de l’ASMIS. L’entreprise bénéficie alors d’une approche globale pour l’aménagement de ses situations de travail. Les Portes Ouvertes permettent de rencontrer, autour de questionnements très concrets, plusieurs entreprises.

(Publié dans le N°45 : Manutentions: portez-moi bien !) le 25/01/2019

Ma santé, mon travail: RISQUE PROFESSIONNEL, QUALITE DE VIE…OU BIEN-ÊTRE?

L’expression « Santé au travail » fait bouger les lignes et ouvre de nouveaux horizons. En effet, la santé au travail concerne chacun d’entre nous, que l’on soit travailleur salarié d’une entreprise privée, travailleur indépendant ou fonctionnaire. En outre, de quoi parle-ton exactement ? De la maîtrise des risques professionnels ? De la Qualité de vie au travail ? Du bien-être au travail ? De tout cela à la fois ? Pour y répondre, voici quelques repères.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 19/10/2018

Rapport Lecocq: DES PROPOSITIONS…ET ENSUITE ?

Demandé en janvier 2018 à Madame Charlotte Lecocq (Députée du Nord), Bruno Dupuis (Consultant senior en management), Henri Forest (Ancien secrétaire confédéral de la CFDT), avec l’appui d’Hervé Lalouzière (IGAS), le rapport « SANTé AU TRAVAIL : VERS UN SYSTèME SIMPLIFIé POUR UNE PRéVENTION RENFORCéE » a été remis au Premier ministre le 28 août 2018.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 19/10/2018

Prévention des risques: LA RELATION DE CONFIANCE, UNE NECESSITE

Implantée à Guignicourt, dans le sud de l’Aisne, LAFORGE est une entreprise familiale de 35 salariés. Elle est spécialisée dans la conception et la fabrication de matériels agricoles : relevages avant et prises de force pour tracteur, outils de travail du sol. Fort de ses 40 ans d’expertise dans la liaison tracteur-outil, LAFORGE est reconnu à l’international, notamment aux USA où l’entreprise française est fournisseur de la marque John Deere.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 19/10/2018

Charlotte Lecocq, Députée du Nord

photo C.Lecocq Près d’un salarié sur deux en France travaille dans une TPE-PME. Chacune d’entre elles est concernée par le « rapport Lecocq », remis au Premier ministre le 28 août 2018. Son titre : « Santé au travail, vers un système simplifié pour une prévention renforcée ». Grâce à une cotisation identique pour l’ensemble du territoire national, les entreprises financeraient un organisme national et des agences régionales leur apportant des prestations lisibles pour la santé et la sécurité au travail.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 18/10/2018

Page 1 sur 1012345678910>>

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires : nous conservons et analysons les informations relatives à vos dernières visites à des fins d'analyse en vue de comprendre comment les internautes consultent notre site pour, à terme, le rendre plus intuitif. Nos contenus sont également partagés sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur les cookies (PDF)

Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité (PDF)